Edito du Pado Alain – Février 2019

Des amis peintres sont à Maetowo. Pas des badigeonneurs, des ripolineurs en campagne. Non des peintres, des vrais qui mettent des formes en couleur. Et c’est beau ! Christophe et Héloïse nous ont distribué a chacun la face d’un pilier,  c’est pas pour rire, On doit la peindre.

Le travail avance et chaque jour notre pan de pilier prend sa couleur. Comme chaque moment dans la vie du Centre à sa couleur : il y a le temps de la détente, de la  prière, du travail .., celui de sourire, de rire. Nos piliers deviennent multicolores peuplés d’oiseaux de fleurs. Chaque face est différente et pourtant ils sont un. Profondément ancré pour tenir la bâtisse, ils sont aussi offert à l’extérieur.

Mon Dieu si nos vies pouvaient ressembler à nos piliers : solidement ancré intérieurement mais totalement voué à l’extérieur, au monde, aux frères ! Plein de couleurs et de vie pour donner au monde les fruits concrets dont la gloire de Dieu a besoin.

Nos piliers paraboles nous pressent…  Merci aux artistes de ces utiles leçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires