Le pari un peu fou d’une Semaine Sainte rassemblant 180 jeunes !

Maewe – Semaine Sainte 2018

Ca criait, ça chantait et tout le village de Maewe a pris l’allure d’une grande kermesse. Plus d’une centaine d’enfants venus de tous les villages se sont préparés à recevoir la confirmation et la première communion durant la Semaine Sainte. Pour les accompagner, leurs aînés collégiens et lycéens des pensionnats de Maesot et Maetowo ont déployé des trésors de patience et de pédagogie. Pas facile de motiver les enfants durant cette première semaine de grandes vacances !

Puis simultanément, des jeunes des villages (plus de 70), ont rejoint les petits pour un programme de formation adapté à leur âge, avec l’objectif un peu fou de monter un spectacle en 3 jours. Heureusement les volontaires encadraient parfaitement le défi !

Les hauts parleurs n’ont cessé de cracher des décibels en vrombissant des chants plus ou moins inspirés. Ainsi tout le village a vécu à l’heure du camp, en tenue de service pour beaucoup : cuisine, intendance et installation  des offices. La mécanique bien huilée a permis à chacun de s’insérer là où ses talents pouvaient être utilisés. La prière s’incrustait naturellement dans les heures de ces journées si denses. Celle des offices liturgiques longs et impeccablement suivis, celle personnelle comme durant la nuit entière d’adoration devant le reposoir du Jeudi Saint oû l’impeccable relai des villageois et des jeunes portait les intentions du monde.

Notre Evêque a rejoint cette ambiance festive le jour de Pâques où il a donné la confirmation. Si les enfants étaient remontés comme des ressorts, les plus grands se remettaient  plus difficilement des fatigues d’une nuit courte causée par le concert pascal et une semaine de labeur.

Après le départ des enfants, le silence a repris possession du village, on entendait à nouveau le flot bruyant de la rivière s’écrasant sur les galets et le moulin à riz grinçait comme avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires