Un rendez-vous que nous ne pouvions manquer : le Pape à Rangoun !

Rangoun – Du 28 novembre au 1er décembre 2017

Nous ne pouvions pas manquer ce rendez-vous que le pape François nous adressait en se rendant en Birmanie. D’autant que nous avons pu profiter de l’ouverture d’une nouvelle ligne aérienne et des prix promotionnels qui l’accompagnent.  Aucune raison d’hésiter.

Et pourtant ?

Nos Karens avaient quelques sérieuses angoisses. Parce que Birmanie rime avec guerres civiles, vengeances, réfugiés… Et tout cela sous nos yeux impuissants à tel point que les malheurs qui nous affectaient avaient forcément pour origine la Birmanie. Une épidémie ? Elle venait de Birmanie ! La hausse du prix du riz ? C’est les birmans. Des vols ? Les birmans bien-sûr.

Mais, la paix, la sérénité, étaient au rendez-vous de ces heures avec le pape François. Un rassemblement si pacifique et si chaleureux que nos vieilles idées ont été balayées, nous nous sommes mis à croire à la paix.  Et cette espérance n’est pas mince parce que la paix chez eux appelle la paix pour nous qui vivons à la frontière. Voir le pape, au milieu de toutes les ethnies qui peuplent la Birmanie, constituait une image prophétique d’une humanité réconciliée.

A nous de vivre maintenant des 3 défis que le pape a laissé à la jeunesse d’Asie !

 

Homélie du Pape François – Messe des jeunes à Rangoun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires