Le temps de Dieu

Edito du Pado – Septembre 2018

C’est votre rentrée. L’agenda reprend ses droits et il faudra jouer d’une dextérité lentement acquise pour maîtriser, concilier les impératifs du temps de chacun.

L’expérience du temps chez les Karens est toujours assez déconcertante. Il se déroule autrement, sans trop se stresser des contraintes. On peut attendre des heures un bus dont on est pas certain qu’il passera, on s’accommode sans problème d’attente, de délais. L’heure de la prière ? Quand tous seront là !

Là-bas, on consigne, parfois au crayon papier, dans un agenda des moments pour acheter ou vendre, pour commander ou obéir, pour travailler ou se reposer. Le grand effort, c’est de se libérer !

Ici, le temps a ses contrepoints inattendus. Que dire à cet homme rencontré dans le village, son fils encore tout petit dans les bras :

«  ben quoi ! Tu n’es pas au champ ? »
« Non mon fils ne veut pas ! »

Sa vie  n’est pas un foisonnement mais une attention. Et pourtant, un temps nous est commun, là-bas, un temps libéré, ici un temps imposé : le temps pour Dieu, le temps de la messe. Nos vies, là-bas comme ici, grandissent à la mesure de notre fidélité à ce temps pour Lui, avec Lui et en Lui.

Bonne rentrée fidèle à ce temps indispensable ! Un temps qui nous est commun, un temps de communion !

 

Pado Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires