Une belle rencontre entre les jeunesses Karen et francophone à Maesapao !

Maesapao – du 23 au 26 avril 2018

Essentiel : ne pas oublier les chocapik et le Nutella parce qu’après tout, on ne sait pas ce qu’on va trouver dans ce village Karen.

14 jeunes de l’aumônerie francophone de Bangkok ont quitté leur confort et leur quotidien pour tenter la rencontre avec un village Karen. Mais n’imaginez pas une gentille promenade au vert,  un trek prometteur comme le ventent les agences de voyage ! Ils ne viennent pas marcher mais se retrousser les manches pour aider à refaire le grand préau qui sert de salle de réunion et de cantine aux enfants du village

Le village les attend et prépare leur venue depuis plusieurs semaines maintenant. Poncer, peindre. Il aura fallu deux jours d’huile de coude pour redonner une seconde vie au préau. Mais les jeunes du village secoués par l’exemple des adolescents francophones ne veulent pas être en reste. Eux aussi vont employer utilement le temps de ce séjour. Pas question de rester spectateur !  Aux francophones les pinceaux, aux Karens la bêche ! Ils vont construire 5 digues de terre sur le minuscule cours d’eau qui traverse le village afin de créer une petite pisciculture. Une première ici. Mais, à défaut de poissons, pour commencer ce sont les enfants qui plongent dans ces nouveaux bassins ! En deux Jours, le travail des uns et des autres aura permis de donner un nouveau visage au cœur du village.

Les jeux, le sport et une grande veillée ont permis de vivre ensemble des temps forts où culminèrent messe et temps de prière, qui célèbrent ce qui nous cimentent : notre foi au Christ.

Merci à l’aumônerie de la paroisse francophone d’avoir permis cet échange et d’aider activement au développement des villages Karens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires